vendredi 31 mai 2013

Cinéma d'Avril

Oblivion

Il me semblait que c'était un jeu vidéo. En même temps je ne savais absolument pas de quoi ça parlait. Me suis pas renseignée, et y suis allée sur conseils de Greg. C'était très chouette. Rien à voir avec le jeu. On se prend très vite à suivre ce couple sur cette Terre abandonnée, leurs attentes, leurs questions. Les images sont sublimes, le contexte bien pensé. Et puis le scénario est très bien écrit, j'ai adoré tout le déroulement. Je suis fan de Tom Cruise ce qui ne gâche rien. Difficile d'en dire plus sans vendre la mèche..Ya juste que j'ai trouvé comique des choses qui ne l'étaient pas du tout, à savoir les drônes (qui sont redoutables et super bien faits!!) m'ont penser aux Boo dans Mario..





Iron Man 3

Bien entendu, l'incontournable suite et fin de la trilogie. On suit Tony Stark toujours avec le même bonheur. On aimerait même limite qu'il soit encore plus chiant et mégalo, surtout que c'est la fin. Un film propre, bien fait, mais qui me laisse une légère déception. Peut être le méchant un peu nul.. ou alors le sort des robots. Je ne sais pas, mais il m'a semblé que c'était une licence pour les enfants ce coup-ci, histoire de vendre beaucoup de jouets mais de ne surtout pas les choquer. D'ailleurs le fait de le faire se battre avec un canon à patates, alors qu'au départ c'était un marchand d'armes, c'est bien pour le faire bien voir des petits et de leurs parents..
Comme d'hab avec les Marvel il faut rester à la fin.
En parallèle j'ai beaucoup aimé la version Oasis avec Citron Man.

Cinéma de Mars

Hansel & Gretel

De la Bd au ciné! Un film jouissif. On réfléchit pas et on regarde. Comme chacun sait le conte est horrible (comme la plupart des contes d'ailleurs). Le film lui fait honneur. Parce qu'après tout, après avoir fichu la sorcière dans son four et s'être enfuis, pourquoi s'arrêter à une? Surtout quand les parents vous ont largué au milieu de la forêt, ya de quoi être furax! J'adore l'actrice! Gemma Arterton a été une révélation il y a 3 ans et fait partie de ceux dont je vais voir les films juste parce qu'ils sont dedans.. Lui, je l'aimais pas trop, mais après Démineurs et Bourne Legacy, je l'aime de plus en plus; à plus forte raison dans ce genre de rôle qui lui vont si bien, à savoir la tête brûlée sur le fil entre gentil et méchant. Le film est sanglant, absolument pas crédible, mais bien fichu. Humour, action, magie.. le compte est bon pour se changer les idées.

Le Monde Fantastique de Oz

Je pensais que j'allais adorer et j'en suis sortie déçue. J'ai eu l'impression de voir un Tim Burton sans Johnny Depp. D'ailleurs il aurait été parfait; ceci dit, James Franco fait à merveille le faux cul manipulateur. Après j'ai été déçue parce que le film est une overdose de fluo. Ça tue la magie. Pourtant le début, en sépia avec le plan séquence était très beau. Justement on touchait à cette magie désuète de début de siècle, mais malgré tout fascinante par son côté Freak.. l'arrivée dans le monde magique, comme par hasard au pied de la bonne personne sonne la fin de la magie. Bonjour ecstasy. Greg ne sera pas d'accord car c'est un de ses réalisateurs préférés.. mais justement, Sam Raimi m'avait déjà perdue dans Jusqu'en Enfer car il ne sait pas s'arrêter. Trop! Là, j'avais l'impression d'être devant un téléfilm de fin d'année tant c'était coloré (en même temps c'est de l'autre côté de l'arc en ciel, ça laisse des traces). De plus, mais là c'est pas sa faute, j'aime pas cet univers. J'ai aucun affect pour les petits personnages, pour les vieux qui bricolent, pour les gens en porcelaine; certainement pas pour Glenda (plus nunuche tu meurs).. à la rigueur pour la sorcière verte et la rouge, et encore... Le singe n'en parlons pas, et alors l'escouade de babouins volants, quelle horreur!! Pas accroché du tout. Amandine disait à juste titre qu'on dirait Alice au Pays des Merveilles version us. Un peu curieuse de connaître le livre quand même vu que le film là est censé planter le décor du pourquoi du comment Le Magicien d'Oz. Mais je sens d'avance que ça serait laborieux.

Cinéma de Février

Vu un seul film, première fois de ma vie que je ne rentabilise pas l'abonnement! Je suis allée voir Hotel Transylvania, un film d'animation. Prometteur mais un peu décevant. La réalisation était très chouette et la galerie de personnages vraiment réussie. J'ai adoré le père vampire et le père loup garou, submergé par sa marmaille de petits monstres, c'est le cas de le dire. La profusion de monstres était top, mais malheureusement pas assez de gags en parallèle ou alors beaucoup trop enfantins. Les vannes qu'ils font avec l'homme invisible sont sympa. Après le sujet du film, à savoir les ados qui prennent leur liberté, qui doivent se forger leur propre expérience, et les parents qui doivent les laisser partir du nid, qui doivent avoir confiance en eux mais parer aux difficultés.. tout ça c'était sympathique mais sans plus. Par contre le personnage humain, quelle tête à claques! A la place du père je l'aurais bouffé sur le champ! Finalement j'ai nettement préféré les adultes aux jeunes personnages. Je regrette qu'à l'image de Pixar on n'ait pas une lecture du film à double niveau, que ça fasse marrer les petits mais aussi les grands..


jeudi 30 mai 2013

Cartoonist 2013

C'était prévu depuis longtemps avec Betty et Léo. Aller quelques jours à Nice, à une convention manga. On avait réservé un Pierre & Vacances à Villefranche sur mer. Nous voilà partis à 5 dans la voiture un vendredi soir. Le coffre plein de bagages et de trucs Ikéa car je suis aussi livreuse Ikéa pour Lola. Lola qui passe commande, c'est 10 kilos de matos.. j'ai trouvé ça plus simple de les descendre directement que de faire ça par la poste. Sur la banquette arrière on a alterné la place au centre, la moins bien.. le voyage s'est super bien passé. On est arrivés avant minuit à la résidence. Sur la route on a tous halluciné sur un phénomène surprenant.. La baie était en croissant de lune, et entre chaque pointe du croissant il y avait un énorme trou noir du fait de la nuit sans lune qui se reflétait dans la mer. On aurait dit le néant de l'Histoire sans Fin, ou un trou noir. Très impressionnant. On s'est promis de le prendre en photo le lendemain soir.
A la résidence on avait des consignes tels des cambrioleurs pour trouver un coffre dans lequel étaient nos clefs. L'appart était chouette sauf que pour 5 ils ont laissé 4 jeux de draps et aucune serviette. Il a fallu qu'on fasse des calculs très compliqués pour se partager les deux serviettes que les prévoyants avaient amenées. Mais on est des jeunes, on s'adapte. Pam trop galant a pris le lit le plus pourri.. et on a tous dormi en grelottant. La vue le matin cependant valait le coup!



Direction Nice.
En ville nous avons longé un cirque avec des chats prometteurs.


Cartoonist en soi était assez surprenant. D'ordinaire dans les conventions les dédicaces sont assez rares et difficiles à obtenir. Par exemple votre ticket vous donne droit à x tirages au sort pour l'auteur de son choix, en fonction du privilège du ticket.. plus il est cher, plus on a droit à des tirages. Là on avait droit d'emblée à 4 dédicaces par jour et par personne. Malheureusement je ne connaissais aucun invité et ne m'étais pas renseignée sur eux.. du coup on a traîné sur les stands et aussi aux projections.


On m'a offert une paire de noreilles de tigres. Je les ai portées tout le week end, elles sont trop belles!!




Ainsi avons nous vu entre autres Marcus, qui nous a beaucoup fait rire avec la bd qu'il faisait petit et que les internautes se sont appropriés. Il a dont fait une petite compète de jeu de baston avec le public, en ayant pris soin d'éditer les personnages de sa bd. On a beaucoup ri en voyant les propositions de dessins des internautes, ça vaut le coup le coup d'aller sur son facebook.


Nous avons fait un tour chez les fans de Gundam, j'ai nommé AEUG, qui présentait un concours de figurines très très belles. Je crois bien d'ailleurs que la première a gagné la première place.

J'ai aussi craqué sur le bidule du milieu qui s'est mis à bouger et à faire des bruits quand je prenais les photos.
Le midi nous avons mangé coréen à Suwon, juste en face. Un très beau cadre, c'était délicieux, on a été super bien reçus!


L'après midi nous avons eu un cosplay de haut niveau (car se jouaient les places pour la sélection nationale) le tout animé par un mec génial, cosplayé en magical girl (je sais pas laquelle, Sailor Moon je crois) le pauvre et qui arrivait à toujours meubler entre deux avec de l'humour de bon goût. A part peut être la vanne sur les lasagnes quand le petit Poney a perdu la tête. Mais c'était drôle ^^




Le soir nous sommes allés manger des pizzas à Piccola Italia dans le vieux Nice. Pareil, super accueil et on s'est régalés. Ils ont voulu manger une glace ensuite.. le centre était très animé c'était sympa.


Retour à la résidence et séance photo parce que tout de même, nous avons une vue imprenable! Mais plus de trou noir.


Le lendemain il était prévu d'aller déjeuner au bord de la mer. En se préparant on voyait qu'un gros bateau se rapprochait de la côte. Il allait au même endroit que nous en fait.


En mon for intérieur je nous voyais déjeuner mal dans un pmu tout nul.. punaise, ils nous ont trouvé le number one du petit dej'! Il faut aller Chez Achills. Le cadre trop beau, l'accueil chaleureux et alors le petit dej miam miam miam!!


Retour à Cartoonist. Le drame de ma vie c'est que ce matin j'ai raté R2d2.. heureusement des âmes charitables m'ont donné des photos. Mais merde quoi!!


Encore une journée de projections et de conférences. J'en parle pas en détail sinon je vais tout mélanger. Mais c'était chouette. J'ai notamment vu le monsieur qui faisait X-Or. Comme tous les invités il était très humble et avait l’air sympa.

Hein qu'on dirait Tony Stark!!

Tellement sympa qu'il s'est mis juste à côté de nous pendant le concert de clôture, l'événement qui a rassemblé le plus de monde. C'était le dimanche à 17h, une heure pas pratique pour tous ceux qui avaient de la route. Il y avait trois chanteurs de génériques japonais. Je dois dire que même pour moi qui ne connaissais pas les chansons originales, la bonne humeur était communicative. Ils avaient une de ces patates!! X-or les a rejoints à la fin. C'était géant.


A la fin l'organisateur nous a dit son émotion avec des trémolos dans la voix. J'en avais aussi parce que je savais que j'étais passée à côté de quelque chose en n'ayant pas la télé petite. Et là, de voir tous ces trentenaires comme des dingues, ces chanteurs japonais tout aussi contents, et toute cette effervescence autour de ces souvenirs visiblement géniaux, de toutes ces aventures partagées ensemble d'un bout à l'autre de la planète, cette façon de se fédérer avec d'anciens héros toujours d'attaque, j'ai senti qu'il m'avait manqué un sacré truc là..


mercredi 29 mai 2013

Marché de la Mode Vintage 2013

Je me répète mais je suis en retard sur le blog.. je commence à voir la fin des modifs de l'appart, mais j'en parlerai en temps voulu. Remontons le temps, et reprenons le blog où je m'étais arrêtée. On en était à la Foire de Lyon, événement de Mars en vrai. Le lendemain nous avons fait la traditionnelle enquête, avec Betty et Léo, mais il faisait un temps pourri! Le coeur n'y était pas. J'ai fait deux pauvres photos, on s'est arrêtés se réchauffer dans un café chelou où on a vécu un grand moment de solitude, et on a soufflé de soulagement à la fin de l'enquête.. le dimanche il faisait plus beau, j'ai regretté de ne pas l'avoir fait ce jour là pour le coup.. mais je ne comprend pas la ville aussi; ils font des parcours dans des endroits où tout est fermé! Un samedi! Quel intérêt sinon de promouvoir certains quartiers?? Bref.. Cependant on a mangé un morceau à Doma. C'était délicieux. Dommage que le monsieur n'ait pas compris ce que j'avais commandé mais c'était bon quand même.

Avril a commencé avec la peinturlure de la salle de bain. Un grand moment de bonheur again. Mais satisfaction tout de même, de venir à bout d'un gros truc, de me débrouiller un peu quand même, et puis une fois que c'est fait, on voit quand même que ça valait la peine.




Non le gros morceau après ça, a été le traditionnel Marché de la Mode Vintage. Il a change de lieu une fois de plus. C'était à la halle Tony Garnier. On est habitués à ce que ça soit dans des lieux industriels atypiques, bon ben là c'est dans un des lieux les plus connus.. ça a perdu un peu de son charme, même si le bâtiment est très beau et qu'il se prête quand même bien à l'événement, c'était très carré, bien organisé, moins foutoir et brassage que d'habitude. On se sentait un peu moins les visiteurs privilégiés d'un lieu d'ordinaire fermé au public. De plus c'était plus cher et plus petit. Mais il semble qu'il ait gagné en popularité car on entendait parler de nombreuses langues étrangères. Comme toujours il y a de tout, à tous les prix, du vintage et du pas. Mais on y va pour les souvenirs, la nostalgie de bouts de notre enfance en plastique orange. Comme d'habitude c'est très sympa. Il n'y avait quasiment pas de voiture par contre, snif.


Gros coup de coeur pour le téléphone Mercedes!!
En haut, l'ancêtre de l'aspirateur.. au départ j'ai cru que c'était un objet de l'armée..
Tony de Frosties, plus chou que jamais!
Le jumeau diabolique de Boule, la clope au bec!!
 

Cette année j'avais fait un effort côté vernis à ongles dont je suis plutôt fière. J'ai fait les points au pinceau n°1 Games Workshop.. les pauvres ont été faits pour peindre des armures orcs, et je m'en sers en cosmétique..

Je suis revenue avec une paire de chaussures qui bizarrement étaient à un prix très abordable. Et je me suis acheté un porte-clefs parce qu'il y a une 4L dessus.




vendredi 3 mai 2013

Foire de Lyon 2013


Cette année le thème de la foire de Lyon était New York. Raison amplement suffisante pour y aller. En plus j'avais eu la chance de faire razzia sur les entrées gratuites. Betty et moi y sommes allées. Pour le coup on n'a quasiment fait que l'expo. Au final ça s'appelait New York mais c'était sur tous les états unis. Au départ on a eu un topo effectivement sur la ville, les anciens quartiers italiens notamment, les gratte ciels, les ouvriers indiens qui risquaient leur peau.. 



Mais très vite c'est parti vers les gangsters, les super héros, les graphs, les autos, le sport. La partie avec les anciennes photos était magnifique. Elles étaient d'une qualité incroyable malgré l'agrandissement.




Mais ce que j'ai préféré par dessus tout c'étaient les voitures. Des merveilles. Des autos de 4m de long et de 2m de large. Avec des couleurs pétantes, des roues blanches, des enjoliveurs chromés, des finitions soignées. Punaise qu'est ce qu'on faisait bien les voitures avant. Il y en avait des tas. Le souci des foires (et c'est pareil pour le salon de l'auto) c'est qu'il y a trop de spots et que c'est difficile d'avoir de jolies photos des voitures en intérieur. Mais quand même, je me suis régalée. Les voir en vrai c'est autre chose. 





Après ça la foire n'a pas trop d'intérêt, enfin je trouve.. des vendeurs de trucs miracles, de canapés moches, d'horloges comtoises, de camping cars.. c'est chaque fois pareil. On a fait un tour dans les stands du monde.. je cherchais des cerf-volants asiatiques en papier. Pas trouvé..

Ah j'ai quand même un gros regret, mais de toutes façons on n'avait pas prévu de rester, mais le même soir où on y est allé, il y avait un concert des Tambours du Bronx. Et j'ai un peu les boules de ne m'être pas bien renseignée car j'aurais adoré les voir! Je les avait vus vite fait quand j'étais jeune, mais alors je ne sais pas où en plus on partait, mais j'avais adoré!

jeudi 2 mai 2013

Les Robots dans la Ville

Un samedi de Mars, j'ai pris un moment entre tout le chantier du déménagement pour faire une petite sortie culturelle. J'avais très envie d'aller à la Biennale du Design de Saint Etienne. Quand je suis arrivée à Lyon, en 99, ça a été une des premières sortie de l'école où j'étais. Et c'était super! Depuis j'adorerais y retourner, mais je n'ai jamais concrétisé le projet. Là de même, je n'avais pas le temps. Heureusement l'expo a rayonné jusqu'à Lyon, notamment dans la démonstration de mobilier urbain intelligent du futur. J'avoue que je n'ai pas lu les innombrables explications, j'étais crevée. J'y suis allée en curieuse de voir des robots et de voir l'intérieur de l'Hôtel Dieu aussi. La surprise a été de voir un robot en ville. Un véhicule de transports en commun entièrement automatisé. Dans l'expo à proprement parler j'ai beaucoup aimé le lampadaire et la poubelle mobiles. Ils m'ont fait beaucoup de peine dans le sens où ils ont été crées pour aller au contact des humains, mais la plupart des gens les snobaient ou les toisaient, voire les évitaient. Ça m'a fait de la peine pour eux. Tu crées un robot qui fait la manche, tu peux être sûr que ça va m'attendrir et que je vais le ramener à la maison.



video

mercredi 1 mai 2013

I'm back!


Hello!! Hey ça fait longtemps que je n'ai pas mis le nez ici. C'est désert dites donc. C'est mal fait la vie et les blogs, plus on fait de trucs et moins on a de temps pour venir en causer. Et je dois avoir au moins 2000 photos à trier pour illustrer les parages. Pourtant je n'ai rien fait d'extraordinaire, les sorties sont exactement les mêmes que les autres années: Foire de Lyon, marche Vintage, Enquête des Quais du Polar...


Ce qui a pris tout mon temps et toute mon énergie c'est le déménagement. C'est crevant, ruineux, tuant, déprimant, exaltant.. Je déteste les déménagements.

Déjà ça a été un crève coeur de laisser l'ancien appart qui, à part la vue, était juste parfait. Mais de concert avec une rupture sentimentale, il était trop cher à payer seule. Alors il a fallu le laisser à d'autres. Heureusement que je n'ai pas eu à faire de visites pour les futurs locataires, sinon on retrouverait leurs corps dans le Rhône.

J'ai été aidée par plein de chouettes amis sans qui rien n'aurait été possible. Je les ai à moitié tués. Idée à conserver: le kit de survie à portée de main, avec pansement, mouchoirs, désinfectant, médocs de base, ciseaux, scotch, savon, serviette. Autre truc à retenir, même quand on fait les choses bien avec arrêté municipal, panneaux interdit de stationner mis à l'avance etc etc.. ben ya toujours des gros nuls pour te piquer la place.

J'oublierai jamais la pète-sec qui a fait l'état des lieux de sortie et la façon dont elle a repris les clefs. En même temps elle pouvait pas savoir, mais rendre les clefs de la boîte dans laquelle on a 3 ans de sa vie c'est très dur! C'était le plus chouette appart de tous ceux que j'ai eus.

J'avais des patates germées, et comme à chaque fois que des végétaux manifestent leur désir de vivre, je les relâche. On m'a aidée pour les lancer dans le jardin d'en face.
Pourtant j'ai trouvé pile l'appart qu'il me fallait dans mes critères (localisation et prix), du premier coup (incroyable, loué soit le Seigneur). Sauf que bien sûr, la contre partie karmique est que c'est un peu une ruine.

 
Après le déménagement, ça a été un peu le camping, ce qui est le lot de tout un chacun qui emménage. Il faut vivre dans le bordel, farfouiller dans les cartons pour trouver des bricoles. A ce sujet j'étais assez fière de moi: j'ai fait un manifeste des cartons numérotés, plutôt que d'écrire des tartines dessus. Ça permet d'être plus précis sur le contenu, et comme j'avais 4 tailles de cartons, en notant le format c'était assez rapide à trouver. Donc camping provisoire.

Savane a pris doucement possession des lieux:


Mais ensuite j'ai réussi à me nous faire un petit coin sympa:


Donc il a quand même fallu entreprendre quelques travaux. J'étais partie pour changer tout le lino, qui est tâché, troué, arraché, fendu, grêlé, tordu, moche.. J'avais demandé à Papa. Mais c'était cher quand même, le lino qui me plaisait. Alors j'ai opté pour garder le mien moche dans les pièces utilitaires et de mettre de la moquette dans la chambre/salon. Pas de la tarte à mettre la moquette. Déjà lorsque j'ai fait le repérage le vendeur m'a dit que ce serait super léger à ramener "en métro vous pouvez"; heureusement que j'ai des amis qui m'ont aidée avec leur voiture car ça pèse une tonne et c'est impossible à attraper! La pose de la moquette m'a pris 1 jour et deux soirs. Et il faut encore que je la tende dans un endroit et finisse de couper derrière la porte. On n'a pas fini donc.. Mais ça isolera un peu, les mois froids, car on se caille ici. J'ai fait ça seule finalement parce qu'avec Papa ça aurait finit en dispute.
Je l'entends d'ici "Mais enfin Laetitia, on ne pose pas une moquette dans une pièce où il a encore tous les meubles et les cartons! C'est n'importe quoi!!"
Je confirme, c'est n'importe quoi; j'ai passé mon temps à déblayer un coin, mettre moquette, poser carton dessus, déblayer un autre coin etc.. Mal aux jambes, un truc de fou. Avec le chat dans les pattes en plus.. Et oui elle faisait 4m de large pour le chez moi qui en fait 3..


On note mon super système pour couper la moquette avec un calendrier! Les bricoleurs se retourneraient dans leur tombe s'ils pouvaient.
Et la marée de moquette...
Il a aussi fallu repeindre la salle de bain dont la peinture était hideuse (jaune moche) et se décollait au plafond.. J'ai fait ça bien, ponçage, sous couche, peinture. Pareil ça m'a pris un week end. Mais ça valait le coup. Il a fallu mettre l'escabeau à moitié dans la baignoire, et surélever les pattes arrières pour que ça penche le moins possible. Et tout déplacer tous les quarts d'heure dans le mouchoir de poche qui me fait lieu de salle de bain. J'ai quand même laissé une bande de la vraie couleur, parce qu'il y a des tas de tuyaux, et que j'avais pas envie de me prendre la tête.

 
Ensuite il a fallu quelques meubles. Notamment un pour la salle de bain. Je n'avais pas le choix, chez Ikéa je n'en ai trouvé qu'un qui pouvait rentrer dans l'espace qui restait (moins de 40 cm). Ensuite ça a surtout été des éléments de déco pour habiller, abat-jours, tapis, cadres.. J'ai profité que des amis (les mêmes qui m'ont aidée pour la moquette) avaient une cuisine à acheter pour faire les raids Ikéa ensemble. On est rentrés avec le coffre ouvert tellement la voiture était pleine. Suivis par un camion, on se serait cru dans Jeepers Creepers!


Sur le chemin j'ai fait des photos des K-nar du périph.. j'en rêve depuis longtemps,
mais fatalement on ne peut pas les prendre en photo la plupart du temps :(
Il y a eu d'autres menus travaux, comme remplacer le judas, bidouiller les poignées. J'ai vainement essayé de changer les joints du robinet mais absolument impossible de dévisser les bonnes parties, même avec toute la volonté du monde, même avec un garçon sous la main.. J'ai fait des photos pour montrer au magasin de bricolage les problèmes et qu'on me conseille.
J'ai eu une bonne surprise, ça a été quand j'ai décidé de ne pas peindre la cuisine car ça m'aurait fait trop cher en peinture. J'ai du coup bien lessivé les murs, et bien elle n'a pas besoin d'être repeinte une fois lavée. Elle est rutilante. Tant mieux parce que là aussi il y a eu du délire question tuyaux. Voir photos plus haut. Je me suis rendu compte que l'ancienne locataire était une grosse crado, y'à quà voir l'état du dessus des placards de la cuisine.. Ma porte d'entrée avait du jeu, un truc de fou. Ça ne me rassurait pas, on aurait dit qu'on pouvait la forcer comme un rien, on voyait la lumière filtrer de partout. J'ai voulu changer le joint. Alors d'un côté il était élimé comme un côté vert d'éponge tout usé. Et de l'autre, je l'ai enlevé juste en passant le doigt dessus, il est retombé en poussière. J'ai conservé la partie conservable et photographié la poudre de joint de porte car je crois que c'est exceptionnel!! En tous cas, depuis qu'il y a le nouveau joint je me sens beaucoup mieux! La porte ne bouge plus!



 

Et bien entendu, tout ceci étalé sur des semaines a laissé tout le loisir au boxon de s'installer, aux cartons de se répandre, aux affaires de s'éparpiller dans la joie et la bonne humeur. Savane est déboussolée de jour en jour vu que rien ne reste à la même place, que tout est en constant mouvement.

   

Aujourd'hui, l'appart est bien avancé. On ne peut pas dire qu'il soit fini, j'ai encore des tas de trucs à faire.. surtout en couture, faire des rideaux, des housses et recouvrir des coussins. Mais en général ça donne ça:




On note la crédence bricolée avec un fond d'armoire de récup, 2€ de toile cirée, quelques aimants et pinces à dessin.