jeudi 28 juin 2012

Lyon BD



Le weekend dernier c'était le Festival de la BD à Lyon. Comme chaque année ils collent ça le même weekend que les Invites, quand c'est pas aussi en même temps que la Fête de la Musique. Il a fallu que je me fasse over violence pour me persuader d'y aller. Pour une fois que je suis crevée parce que j'ai trop de boulot, je me persuade en plus de mettre le réveil un samedi.



Il y a deux ans j'ai passé mon tour pour Boulet tellement y'avait de monde autour de lui. Mais c'est peut être mon dernier Lyon BD. Ce coup ci je me suis dit j'attaque le matin! Bien m'en a pris. Il y avait du monde à l'ouverture, mais au final en 1h j'avais mon dessin. C'est chouette de rencontrer les auteurs en vrai.. à plus forte raison quand c'en est un qui raconte sa vie, parce qu'on croit bien le connaître du coup, et on est surpris. C'est sa voix qui m'a surprise.. il a une voix super grave et vibrante. Il a laissé de la place pour Pénélope avec qui il a fait le livre (La Page Blanche), mais je l'ai ratée.. enfin pour être exacte, j'ai pas voulu l'attendre, c'était sur tirage au sort, avec des horaires variables. Je conçois tout à fait que les auteurs ne soient pas obligés de trimer pendant les festivals, il en va de même pour moi. Quand j'étais jeune je pouvais attendre des plombes, mais là non.
En baladant je suis tombée sur Mr Singer (photo), qui fait Fox, que je ne connaissais pas du tout. On a papoté 5 minutes et je lui ai pris sa BD et l'adresse du blog. En ces temps de crise plus que jamais j'ai la hantise de me re-trouver à la rue. Il était tellement fier de sa dédicace qu'il en a fait une photo. Je trouve ça plutôt cool.. au moins il m'a pas fait de dessin générique ;)
Après j'ai vu que la fille qui fait Cath et son Chat n'avait pas beaucoup de monde. J'avais découpé cette image du chat qui lèche une mouche sur une vitre dans un mag, ça m'avait beaucoup fait rire. En allant vers la librairie prendre Cath, j'ai vu qu'il y avait tout une bande d'auteurs Québécois. Mince, ils sont venus de loin.. Du coup à la librairie j'ai feuilleté différentes BD et j'ai pris ma préférée. Dans l'album de Cath j'ai eu un dessin du scénariste en bonus. Et on a papoté chats avec la dessinatrice. Le temps qu'il a fallu aux Québécois pour disparaître. J'avais pas surveillé l'heure, mais c'était déjà midi passés.
Qu'à cela ne tienne, je suis rentrée manger aussi, faire deux courses, tout ça. Ils devaient être à la fnac l'aprem. Or en arrivant je me suis fait un tout petit peu refouler parce que ça n'était pas des dédicaces mais une conférence. 2h à tuer.. c'est là que je suis allée voir Le Prénom.. ceci explique cela. Et quand on suit bien, en fait j'avais dit que j'y passerais pas toute la journée, hein?
De retour au Palais de la Bourse et ils avaient changé les gens de place. Panique! Mais j'ai fini par retrouver celui que je cherchais. Luc Bossé pour Yves Roi de la Cruise. Qui m'a fait une super dédicace. Qui m'a traduit quelques expressions (roi de la cruise = roi de la drague). Qui m'a fait culpabiliser de le faire dessiner parce qu'il a le bras en vrac avec des tendinites à répétition. Et comme j'étais pas la seule à vouloir lui parler, j'ai filé. Mais le lendemain j'ai ratissé son blog. Au final donc, le festival de la BD m'aura duré 2 jours ^^ J'en ramène 4 bd, 5 dessins et 6 journaux de Spirou. Et de la motiv pour dessiner dis donc..







mardi 26 juin 2012

J'ai la haine

J'ai évoqué des changements ici et là. J'explique.
Ça fait 8 ans que je travaille dans la même boîte. J'ai mis du temps à aimer mon job, je l'ai aimé et je le déteste depuis quelques temps déjà.. ça doit faire un an environ. On a eu un gros plan social en 2008, où on a perdu la moitié du personnel, dont le collègue avec qui je travaillais et m'entendais le mieux. On était à l'écart et quand les autres devenaient fous dans l'usine ils venaient nous voir, parce que c'était beaucoup plus cool. La façon de nous séparer a été ignoble à savoir que l'un devait forcément piquer le boulot de l'autre. On n'a pas voulu faire la guerre, mais au final on n'a pas réussi à rester en contact.
La société est repartie un peu boiteuse. La crise aidant, on a eu de moins en moins de commandes.. Nous sommes annualisés à savoir que nous adaptons nos horaires en fonction de la charge de travail. L'idée étant de faire moins d'heure quand il n'y a rien pour ne pas rester pour rien, et compenser quand il y a du taf et rester plus longtemps. A la fin de l'année si on a des heures en rab, c'est payé en heures sup. On arrive à faire des semaines de 4 jours, les vendredis sont travaillés quand il y a beaucoup de commandes, ce qui est rare. 
Et là, tout a commencé à déconner. On n'a pas beaucoup de trésorerie, mais on a un type dans la boîte qui s'est arrangé pour rien glander la semaine, pour venir les vendredis. Normalement il est technicien, mais il est devenu chef d'atelier et responsable de production. En venant seul les vendredis il a piqué le travail des ouvrières. Et comme il venait beaucoup il est passé pour un "sacré bosseur". Et a fait plein d'heures sup. J'ai pourtant essayé de montrer qu'il piquait le travail des autres mais on ne m'a pas écoutée. Ensuite il a commencé à demander à ce que je vérifie son travail. Normalement je vérifie les produits finis, mais il s'est mis à systématiquement demander que je vérifie en amont de la production. C'est là que je me suis renseignée sur son salaire.. il gagne 600€ nets de plus que moi!! Il me semble que si quelqu'un doit vérifier son travail, c'est son supérieur. Pas moi. On a déjà vu ça, faire vérifier le travail d'un chef d'atelier par une ouvrière? Je crois pas. J'ai essayé de me plaindre.. en gros on m'a dit que oui c'est pas à moi de le faire, mais faut quand même le faire. Du coup j'ai demandé une augmentation. J'ai eu 100€ bruts d'augmentation. Et en même temps lui a eu 60. Pourquoi? Je sais pas.
Dans le même temps, il arrive tout le temps en retard.. j'ai vérifié les feuilles d'horaires dont il est le seul à s'occuper, ben tiens ça l'arrange: il se marque systématiquement à l'heure. Alors qu'il a entre 15 et 45 min de retard par jour!! Par contre, une fille qui a 5 min de retard, il lui compte 15 min. Ça fait un an qu'il nous entube d'au moins 1h par semaine.
Il passe sa vie à surfer sur le net, à téléphoner à ses copains, à découper des papiers, à trier ses photos sur son ordi portable, à nettoyer sa voiture, à amener des radiateurs de chez lui pour les nettoyer à la boîte...
Quand on a une prime aux vacances, avec les filles on touche 200€, lui 400. En foutant rien.
Aujourd'hui on vient encore de me rajouter une tonne de travail. Et lui c'est freestyle.
Je n'en peux plus.
J'ai calculé vite fait ce que je pourrais me payer avec 600€ nets de plus par mois..

En 15 jours je pourrais me payer un passeport.
Chaque mois je pourrais passer le week end à Eurodisney ou dans une capitale Européenne.
En 2 mois je pourrais me payer un séjour tout compris de 8 jours en Irlande. LE RÊVE DE MA VIE!!!
Je n'aurais qu'à économiser 3 mois pour aller 10 jours au Canada + New York!
4 mois et je passe 11 jours au Japon!!



Donc je pourrais la même année, faire Pâques en Irlande, l'été au Japon et Noël en Amérique!!!

Je pourrais m'acheter une VW Polo neuve en 1 an!!!

Et quoi? Je trime et c'est un autre qui ramasse les sous?? C'est dégueulasse.
Le plan de bataille: Chéri trouve un job dans le Vaucluse, je démissionne pour suivi de conjoint. 1 mois de préavis, au boulot et pour l'appart. Et après chômage, formation, nouvelle vie. Bon débarras.

En attendant, systématiquement je me fais rembarrer pour plein de trucs alors que c'est moi qui bosse le plus. J'ai des envies de meurtre au pistolet à clous!!!




Invites


Le week end dernier il y avait Les Invites de Villeurbanne. Le fameux festival que j’aimais tant. Cette année je n’étais pas inspirée.. je suis allée chercher le programme, comme à mon habitude. Mais je ne sais pas si c’est que j’étais seule, quoique mon Chéri n’en raffole pas en fait, ça n’aurait pas aidé, mais je n’y suis pas allée. J’y ai juste fait un tour vendredi après le travail, pendant qu’il n’y avait rien, car je savais que le thème déco était le tricot et je voulais faire quelques photos. J’ai fichtrement bien fait, car je suis tombée sur une R5 toute tricotée. Quelle bonne idée ! Les arbres avaient été emballés aussi, et une poubelle. Frappaz a encore frappé.
Au boulot on avait des tas de bobines à bazarder et j'avais demandé qu'on contacte les ateliers Frappaz pour voir si ça pouvait les intéresser, vu qu'ils font énormément de récup. Du coup je m'interroge, comme le thème était textile cette année, s'ils ont utilisé certains trucs pour les invites.


lundi 25 juin 2012

Pop Up


Ce week end j’ai fait un tour au Musée de L’Imprimerie. C’est un de mes musées préférés ici. Comme à chaque fois j’y suis allée pour une expo qui finissait dimanche. Je m’y prends toujours au dernier moment.
L’expo temporaire cette fois, c’était Quand les livres s’amusent. C’était sur les livres Pop Up et les Flip Books. J’ai adoré. Mon grand regret est qu’on ne peut pas prendre de photo. J’ai essayé de dessiner ce que j’ai pu et de noter un max de références, mais le net a ses limites. Certains livres étaient des trésors d’ingéniosité et de poésie. Ca donne des tas d’idées en scrap et en carterie. Très inspirant.  A la maison j’ai la chance d’en posséder quelques uns, dont un depuis le primaire, et à chaque fois c’est le même émerveillement en ouvrant le livre. De quoi me donner encore plus envie de me lancer dans le kirigami. J'y suis allée pour attraper des idées, la pêche a été bonne.
Le net donne aussi de très jolis résultats.. on tombe même sur des kits à imprimer parfois. J'ai encore ramassé un milliard d'images.

dimanche 24 juin 2012

Le Prénom

Ah oui tiens vite fait.. j'ai vu Le Prénom ce week end. Choix de film étrange.. en fait j'avais deux heures à tuer et j'ai pris le film avec les horaires qui m'allaient le mieux. Tout en me disant "je me sauve si c'est nul". Mais bon, on me l'avait vanté alors je m'attendais pas à ce que ça soit catastrophique. Au final j'en suis ressortie déçue avec super mal à la tête. C'est super bien joué, et j'ai rien à redire sur la construction du film. Ensuite, comme bien souvent, j'ai pas trouvé ça si drôle. C'est tragique en fait. Tous ces gens, ces secrets, ces fardeaux, ces mensonges.. c'est bien scénarisé, mais au final c'est déprimant. J'ai été surprise de voir Bruel en blaireau bien lourd. Ça lui va très bien. Ceci dit il y a un moment où j'ai quand même bien rigolé. Je peux pas vous citer la scène sinon je grillerai le truc, mais je me dois de reconnaître que j'ai franchement rigolé une fois.
Tout bien considéré j'ai beaucoup plus rigolé dans la bande annonce de Starbuck, juste avant. Je l'attend de pied ferme celui-là et j'irais le voir la première semaine parce que j'en ai marre de me faire siffler des films qui ne restent pas plus d'une semaine à l'affiche. (<- alors que le prénom c'est sorti ya 2 mois!!!)
Comme souvent j'aime les génériques. Ici c'est marrant: ils n'ont mis que les prénoms des gens au début "avec Patrick, Charles, etc.." (comme sur l'affiche, là) et à la fin, c'est encore plus chouette, ils ont mis les photos de tout le monde, mais quand ils étaient petits..

Des nouvelles


Encore un dimanche soir.. peut être le pire moment de la semaine. J'ai des tas de trucs à raconter par ici.. des dizaines de photos à trier. J'ai des to do lists de malade.. Je me sens particulièrement inefficace ces jours ci. Mais j'oublie pas le blog.. en fait si je mets rien, c'est parce que j'y passerai une semaine entière pour faire tout ce que je veux.. faut que je mette des liens, que je raconte des trucs, que je rapatrie des anciens post et d'anciennes photos du vieux blog et de facebook; oui j'aime bien regrouper.
Rien que pour ce week end j'ai 3 trucs à raconter. edit: non 4, en fait bouhouhou
L'anecdote du jour: ce matin j'ai été réveillée par une fanfare. Déjà c'est pas mal rare, mais surtout elle jouait Hawaï Police d'Etat et rien que pour ça, j'étais de bonne humeur. Visiblement il y avait un genre de marathon, yavait des gens qui cavalaient dans les deux sens. C'était 9h. Me suis levée prendre une bd, me suis remise dans le lit avec Noute. J'ai bouquiné et puis on s'est rendormies un moment. Ça c'est du dimanche matin!

L'appart est au milieu d'une bande de 600m de large entre le Rhône et la Saône. Du coup, on distingue l'eau de chaque côté. L'autre soir, une péniche est passée sur la Saône toute éclairée de lumière bleue. Ça faisait un peu fantôme, du coup ça m'a fait penser à Chihiro!! Le bateau qui débarque les esprits...


Là il faudrait que j'aille me coucher, mais j'ai lancé un transfert de 150 photos à faire tirer pour le scrap et je dois être à la moitié du transfert.. je vais encore être bien demain moi. En plus je dois faire des semaines de fou jusqu'aux vacances, mais ça aussi ça sera l'objet d'un futur post.. Je devrais user de la super technologie de mon téléphone pour au moins faire les brouillons.. j'ai pas encore le réflexe technologique.
En plus je flippe parce que demain je saute un pas, mais ça aussi faut que je prenne le temps de raconter. C'est nul hein? Bah allez, je vais préparer des tas de trucs à manger en attendant que mon transfert termine, ça fera au moins les repas du boulot de moins à faire..


dimanche 17 juin 2012

Blanche Neige et le Chasseur

J'attendais ce film depuis un moment déjà. A la maison nous avons revu récemment la version un peu horreur avec Sigourney Weaver. Elle date mais je l'aime bien. Il y a peu nous avons vu la version avec Julia Robert et Lily Collins. Fort surprenant au demeurant, assez esthétique, complètement sous acide, décevant par certains aspects, un peu trop pour les gamins (notamment la scène de soins crado de Julia Roberts, et les fringues de la réception de la fin). Mais jolie découverte avec Lily Collins, mignonne comme tout.
Là on attendait un film noir, un conte sombre, une méchante grandiose.



Le film tient ses promesses. On connaît tous l'histoire de Blanche Neige et c'est chaque fois un nouveau défi de renouveler le conte. J'ai aimé le film car on en sait plus sur la reine. Déjà on sait son nom, qu'on ignore systématiquement dans les histoires de belles mères. On connaît son histoire, on nous explique sa folie. Ensuite elle est diaboliquement belle. D'ailleurs le miroir n'aurait jamais dû dire que Blanche Neige la surpassait. Impossible! Il aurait fallu choisir une plus jolie Blanche Neige. Elle a toute une thématique sur les oiseaux.. dans ses costumes (somptueux: un oscar pour la costumière s'il vous plaît), ses transformations, sa magie, son alimentation.. et j'adore ça. Déjà dans Wuji, le méchant avait toute une thématique sur les oiseaux et les cages et c'était magnifique. Les effets spéciaux sont très très beaux, la bande annonce ne mentait pas. Quand j'étais petite j'avais été très marquée par la forêt hostile avec les branches d'arbres qui agrippent la cape de Blanche Neige, et là, la forêt obscure est réalisée à la perfection. J'ai beaucoup aimé la représentation du miroir, que j'avais détestée dans celui avec Julia. J'ai beaucoup aimé le château, les décors, les paysages. De manière générale les personnages secondaires sont très attachants.
Les choses que je n'ai pas aimées: je n'aime pas Kristen Stewart.. plus ça va plus elle m'énerve. Elle bat des cils la bouche ouverte, et elle a autant d'expression qu'un lapin anesthésié (la taille des incisives doit jouer). C'est fatiguant. J'aurais voulu des garçons plus mignons, mais ça je le demande dans à peu près tous les films (oui, Thor = il est moche!). Du fait que je n'aime pas trop Blanche Neige, je n'adhère pas trop à son combat.. d'autant qu'elle est censée symboliser la vie et la création et chaque endroit qu'elle traverse est condamné au malheur.. pas très clair comme message. Du coup j'ai pas été emportée par le souffle épique. J'ai détesté les deux espèces de petits lutins horribles, alors que jusque là toutes les créatures étaient réussies. De manière générale, j'aurais voulu un cran de plus dans l'horreur, j'aurais voulu que la reine mange des bébés, que ça soit vraiment flippant, plus sanglant, plus révoltant. Parce qu'au final, cette reine m'est beaucoup plus sympathique que Blanche Neige. Ça me fait plaisir parce que j'avais pas été convaincue par Charlize Theron dans Prometheus, mais là, je l'adore.
On m'avait prévenue du passage Mononoké.. en effet. En même temps il s'agit d'un symbole fort universel, ça ne m'a donc pas choquée. Je laisse la surprise aux autres.

Au final un film très bien réalisé, très inspirant, avec de belles idées bien conduites. Il donne envie de créer, de dessiner, de coudre des costumes, de faire de la magie. J'aime les films qui inspirent. J'adorerais qu'on sorte un livre avec les photos et les détails des costumes.


Dommage cette photo est mensongère. Elle est aussi dans la bande annonce. La scène y est mais avec un autre décor et une autre lumière, et j'ai été un peu déçue parce que comme ça, ça avait l'air super beau.


Fanions

Ces derniers temps j'ai recyclé des chutes de tissus que j'avais sur les bras. Parce que j'en ai vu partout et que ça me faisait très envie, j'ai fabriqué une guirlande de fanions. Ça permet d'utiliser des petits bouts de tissus. Comme le but était de me servir de ce que j'avais déjà, j'ai tout réuni sur un grand bout de satin rose de récup, alors que je suis parfaitement consciente qu'un biais aurait été bien mieux, et carrément plus simple en plus. Mais je n'avais ni envie d'en acheter, ni envie de m'embêter à en fabriquer.. Il fallait que j'utilise ce fichu satin sans quoi j'aurais jamais su quoi en faire. Ça m'a pris du temps. Il y a 52 triangles, soit 104 cousus 2 par 2. Très satisfaisant une fois terminé. Il faudrait que je les accroche dans des arbres pour vraiment faire une photo représentative. Il doit y avoir 7m de guirlande.


Coin Scrap

Souvent j'ai vu sur le net des salles scrap hallucinantes (ya qu'à taper scraproom dans google images!!). De par leur taille, leur fonctionnalité, la quantité de matériel.
Récemment mon Chéri a fait des courses pour moi. J'avais repéré un grand meuble à tiroirs en plastique pas cher dans un catalogue. J'ai passé plusieurs jours à trier et ranger mon coin. C'est là que je m'aperçois que j'ai un paquet de trucs en fait. Finalement tous les éléments rentrent dedans. Du coup, le papier mis à part, tout mon scrap est à l'intérieur. Quel gain de place! Et je trouverai tout facilement. J'avais acheté une grosse malle en métal rose il y a un an, qui finalement ne s'est pas avérée pratique pour le scrap.. elle servira à ranger les draps, ou peut être la couture allez savoir.


vendredi 15 juin 2012

Les pubs que j'aime

A chaque période mes pubs préférées. En ce moment j'en ai deux.. j'adore celle où le diable invite Dieu à manger. J'adore la tête que Dieu fait en mangeant, et les anges qui se lèvent derrière, style "gloria". J'imagine que c'est pas forcément bien vu partout, mais de toutes façons de nos jours on ne peut plus rien dire sur rien. En tous cas leur Dieu est juste parfait, classe, élégant, gracieux, il a l'air d'avoir de l'humour.. si seulement Dieu avait de l'humour..


source youtube


Et l'autre c'est pour Panzani. Cette souris est trop belle, j'en suis dingue. C'est rare qu'ils réussissent les personnages en animation 3D dans les pubs.. en général ils sont fades et on les oublie vite. Celle ci est trop belle et même si on pense à Ratatouille ils ont réussi à trouver leur patte (pâte) et à bien se différencier de la souris qu'on connaissait déjà. J'espère qu'on en aura d'autres.


dimanche 10 juin 2012

Mon premier!!

Depuis le temps que je dis qu'il faut que je couse.. c'est pas compliqué: nous nous noyons sous les coupons de tissus et la récup du boulot. Le tout pour une noble cause, mais qui tarde.. j'ai un million de projets. Vu que le scrap est un temps ralenti, j'ai bien l'intention de mettre un grand coup sur la couture. Le souci c'est que quelle que soit l'activité, c'est le foutoir.. je rêve d'une pièce ou tout du moins d'un (grand) coin, avec un rideau ou un paravent.. n'importe quoi qui fait qu'une fois l'activité en pause, on tire le rideau, et hop, le reste de l'appart n'a pas l'air d'avoir reçu une bombe. Et dès qu'on veut s'y remettre, hop tout est prêt!! C'est beau de rêver..

Pour celles et ceux qui veulent rêver avec moi, allez voir l'atelier de Martha Stewart. Ça blase.

Enfin tout ça pour annoncer en fanfare que ça y est!! Premier doudou cousu!! J'ai pour lui et ses nombreux copains un projet qui attendra Noël (donc j'ai encore le temps). J'en dirais plus une autre fois.


Livre d'Inspiration



Depuis très longtemps j'adore les pages de recherche qu'on voit dans les reportages sur les décorateurs, les stylistes, etc.. Le fait de faire de grands panneaux avec plein d'images qui nous inspirent. Ikéa avait sorti voici quelques années un livre d'inspiration. Or c'est très personnel, et c'est difficile d'être inspirés par la même chose que les autres. On sera sensible à une couleur, un détail, une composition, une atmosphère..
J'avais commencé à faire des classeurs d'images glanées ça et là, en essayant de trier (Noël, Pâques, Déco, etc..)Mais le tri ça ne va pas. Parce que les choses m'inspirent pour tout. Pour celles qui ont regardé Friends, par exemple, j'adore l'idée de l'album du mariage de rêve de Monica. Du coup j'ai rempli un gros livre de brouillon de centaines d'images. Certaines parce que ce sont de belles décos de Noël, parfois avec tuto, d'autres pour des décos maison, d'autres pour des voyages que j'aimerai faire, certaines sont des articles scientifiques que je garde ou parce que c'est fou, ou parce que dans le futur on reviendra peut être dessus.. des idées pour des réceptions, des tenues vestimentaires, des cadeaux à fabriquer etc etc.. il y en a des tas et le mot d'ordre c'est pas de tri. C'est beaucoup plus inpirant. Et j'ai toujours dans un coin de l'esprit des envies de mariage et certains trucs vus pour Noël, les vacances, ou la chambre des gosses pourraient être parfaits. Donc je ne trie plus.



Dans mon ordi j'ai aussi des centaines d'images. J'hésite à faire un pinterest. Mais je vois d'ici le boulot que ça serait de tout taguer, j'ignore s'il y a un stockage limité.. mais prendre des images sur le net, c'est une de mes activités favorites. J'adore les voir et les revoir.. Les imprimer toutes serait parfait, mais irréalisable.

En attendant j'ai rempli mon livre. Je viens d'en commencer un second, avec des spirales, ça sera probablement plus pratique.

samedi 9 juin 2012

Les films d'horreur

Voici un moment que je voulais parler de plusieurs films. Mais avant tout, laissez moi raconter comment j'en suis arrivée là. Petite nous n'avions pas la télé à la maison. Je ne la voyais qu'en vacances chez ma grand mère.


J'ai un très vieux souvenir.. nous avions dormi chez des gens (des lointains de la famille dont je n'ai jamais compris le lien de parenté). La seule fois où ma grand mère m'a fait dormir ailleurs que chez elle. Ce soir là j'ai fait un véritable foin pour regarder la télé. Ils ont fini par céder. On a regardé un truc qui m'a trau-ma-ti-sée. Aujourd'hui encore je me souviens parfaitement de l'histoire. Et quand il a fallu aller se coucher, dans une maison inconnue, je suis restée pétrifiée un temps fou, parce que  sur les volets j'avais une image persistante, du gars qui a peur dans l'épouvantail. Il m'a fallu rassembler tout mon courage pour arriver à bouger et appeler ma grand mère. J'ai dormi avec une cousine, *sauvée. Après bien des recherches sur le net, j'ai trouvé des images. Aujourd'hui ça peut faire marrer, mais à l'époque je devais avoir 6 ans.


La télé est arrivée quand je devais avoir 9 ou 10 ans. On louait des tas de films. Et les parents ont cru bien faire en prenant les Gremlins. Fatale erreur. Toujours pas habituée à ce genre de film, j'ai été traumatisée, par cette scène:


Là j'ai arrêté de respirer parce que je savais qu'il allait y'en avoir des millions. Tiens d'ailleurs en cherchant j'ai découvert que je ne suis pas la seule.

Du coup c'était fichu, j'étais cataloguée grosse trouillarde. Et j'ai été interdite de tas de films par la suite. Notamment Terminator 2 que ma plus jeune cousine avait le droit de voir et pas moi. Autant dire qu'à 14 ans ça m'a bien gavée, et que le jour où j'ai enfin eu le droit de le voir, j'ai été super déçue parce que ça fait même pas peur. Se7en m'intriguait car à l'époque il paraît que les ambulances faisaient la queue devant les cinémas tellement les gens en étaient malades. Pareil.. 

Du coup je me suis gavée de films d'horreur. Pour la plupart, ils ne font pas peur. Dès que c'est gore, c'est débile. Ceci dit je me régale à stresser dans des films où les ados se font pourchasser. J'ai adoré la période Scream, Souviens toi.. J'ai eu la chance de faire La Nuit Gore à Marseille, avec des tas d'extraits, concours de cris et ketchup à volonté.
Ensuite je n'aime pas les films où il y a des viols. Ça c'est proscrit. A plus forte raison parce que j'ai travaillé dans un vidéo club et que je sais que ça fait triper des connards des gens. Se faire peur oui, fantasmer sur le fait de torturer les gens non. Tuer les animaux non plus d'ailleurs. Quand on me conseille un film, faut me prévenir des animaux qui meurent dedans.


Du coup, depuis deux décennies maintenant je regarde tout ce que je peux. X-files avait des épisodes très efficaces. Sur Série Club j'ai eu la chance de voir la saison Les Médiums, qui était géniale et qui est introuvable. J'adore voir des tas de films. Pour le moment ceux qui marchent bien sur moi sont les films de fantômes. Les japonais surtout. Et The Descent aussi.
Mon Chéri m'en montre des tas.

Récemment au ciné on a eu la chance de voir Tucker & Dale fightent le mal. Titre archi nul s'il en est. Mais film très chouette. On pourrait croire que c'est une parodie, mais non. Ça reprend le thème des ados qui vont au lac dans un coin paumé où vivent des autochtones à la Deliverance (<- que je crains pour les raisons évoquées plus haut), mais avec des situations et un point de vue inédits. Dommage que la bande annonce vende la mèche. J'envie les gens qui l'auront vu avec l'effet de surprise. En tous cas on passe un bon moment et on rigole bien.



Dans la veine on a vu récemment La Cabane dans les Bois. L'affiche était intrigante et ce coup ci je n'ai pas regardé de bande annonce ni lu d'article. Et le film est rondement mené. Là où il part comme tous les autres, à savoir une bande de jeunes qui part passer un weekend au lac, il y a quelques éléments qui clochent. Des séquences tellement en décalage qu'on se demande si on n'est pas en train de regarder deux films différents. Et puis plus ça va, plus ça se complique et moins on comprend le lien. Pour au final donner un chef d'oeuvre du genre, reprenant des tas de codes, une sorte de monument hommage embrassant le genre tout entier. Non seulement c'est plutôt bien trouvé, mais en plus c'est super bien fait. Une excellente surprise.



Du coup en sortant on s'est mis à parler de certains codes, notamment ceux décodés dans Scream du style "on ne dit jamais "je reviens tout de suite", "si on perd sa virginité, on va se faire zigouiller", etc.. et dans la conversation Chéri me dit que Vendredi 13 est le précurseur des fameux codes, ce à quoi je répond que je ne l'ai jamais vu. J'en ai tellement entendu parler que je sais un peu les tenants et les aboutissants, mais j'ai quand même envie de le voir. Un grand classique paraît il.
Perso j'ai halluciné. C'est super mal fait, mal filmé, mal joué. Quasiment pas de scénario. On aurait pu instaurer un climat d'angoisse et de parano mais même pas. Quelqu'un trucide des moniteurs de colo sans que les autres le sachent. Du coup ils n'ont jamais peur, ne se soupçonnent pas.. c'est nul. Et alors, moi qui était convaincue qu'il s'appelait Jason, Monsieur Vendredi 13, quelle surprise d'entendre prononcer "Jacky". Mort de rire, on se croirait propulsé dans le Club Dorothée d'un coup. Des fois les classiques ça fait mal.



On en a redemandé et avons vu le 2. Pareil.. c'est naze, on enchaîne les meurtres sans lien entre eux, sans peur, sans rien. En plus ça ne colle pas. Je m'en voudrais de vendre la mèche pour les rares qui ne l'ont pas vu non plus, mais c'est juste pas possible. Un effort cependant, ça y est c'est plus Jacky mais Jason. Ouf!
Histoire d'en remettre une couche on a regardé le 2009. Tout de suite, c'est bien mieux. Sans être un chef d'oeuvre, au moins c'est travaillé au niveau des décors, de l'inventivité des situations, de la galerie de personnages. Ils ont retouché la musique pourrie des originaux. Même si ça reste super prévisible et où c'est toujours des ados débiles, qui sont ou shootés ou obsédés (oui, en plus c'est la foire aux nibards celui-là), au moins il fonctionne, le méchant a une présence, l'environnement joue, les jeunes savent qu'ils sont en danger. Pas photo quoi.

Et pour finir le rattrapage, Chéri m'a montré le premier Freddy. Pareil, jamais vu. (rendez nous les Jeudis de l'Angoisse!!) Quelle surprise!! Sans faire peur, il y a dedans des idées excellentes. Des situations géniales, des interactions super, des effets spéciaux réussis. Vendredi 13 date de 80 et Freddy de 84. Comment Vendredi a pu avoir un tel succès?? Freddy est d'une toute autre classe. J'ai été bluffée par certains aspects du film, je ne m'y attendais pas du tout. Une super bonne surprise.


Du coup je m'habille en Freddy maintenant, la grande classe.



Albums 2010

Pareil, étant toujours motivée pour la reliure, j'ai enfin relié les pages de 2010. J'ai découpé une immense plaque de carton. Poncé les bords qui n'étaient pas nets. J'avais fait un test de perçage sur un petit bout de carton.. ça résiste mais c'est bon. Ensuite percé un trou pour un futur ruban. Pareil, je me suis limite donné des ampoules, mais ça a finit par percer.
Je pensais ne faire que deux albums, mais au vu de la taille des spirales il semblait que 3 seraient mieux. J'ai passé une soirée à faire des trous et à bien faire attention que tout soit à l'endroit et dans l'ordre.
Pour l'habillage des couvertures c'est très sommaire, mais c'est bien suffisant. Je n'aimerais pas qu'il y ait plein d'éléments et d'épaisseurs et que tout s'abîme lors des manipulations.
Je n'ai encore rien trouvé de mieux que les rubans ou les galons pour bien fermer les albums.


Quelques pages à vous montrer (en tout il y en a environ 150)


Sur l'image du milieu, j'ai mis un élément rigolo d'un restaurant sympa. Il joue sur le thème du voyage et les menus et les formulaires de satisfaction sont sous forme de billet d'avion. J'aime bien intégrer des "demi pages".
Sur l'image du bas, l'accolade grise à droite, je la place souvent. J'avais acheté un élément découpable en scrap, mais j'ai gardé un gabarit pour pouvoir le refaire dans tous les papiers que j'aime bien. Le truc vert c'est un emballage de sel de bain sephora.


En haut à gauche, le déménagement et les travaux pour récupérer la caution, avec des bouts de carton déchiré et de plastique à bulle. Des étiquettes de récup aussi, des catalogues de bricolage découpés. A droite, un groupe de joueurs de cornemuse vus à Château Neuf du Pape et dessous un vrai bout de tissus écossais cousu en rappel.
Au milieu les fameuses notices de montage Ikéa. A droite, une vraie cuillère aplatie par un collègue au boulot. J'en avais amené plusieurs que j'avais en trop sans savoir si ça serait possible de les aplatir et en fait ça rend plutôt bien.
En bas, à gauche des cartes du 1000 bornes ramassées dans la rue. Et à droite, en rappel à la fleur de Horton un pompon rose (trouvé dans un cinéma) scanné, qui fait un parfait rappel.



Ici, à droite on voit sur la page de Villeurbanne le programme plié et dessous déplié. 
A gauche, le simple trombone est parfait pour intégrer des éléments mobiles. Ça tombe bien, j'en ai des wagons!
Dessous, une caissette à muffins intégrée dans une page pâtisserie. En général j'essaie toujours de trouver de jolies caissettes pour les utiliser aussi en scrap. 
Dessous, sur la page Halloween j'ai aussi intégré les paquets de chips. J'adore les graphismes, et les chips sont en forme de toiles d'araignées en plus d'être super bonnes (celles au ketchup) (on n'en trouve plus depuis quelques mois, on est verts!!)



Ici les pages que j'aime bien. On voit au milieu que je met des articles de journaux. J'en place souvent. Parfois comme ça, parfois dans des pochettes. J'ai la chance pour le moment d'être dans une ville vivante et d'attraper les journaux gratuits tous les jours. Ça donne beaucoup de matière. Des idées de sortie, et des tas de choses à découper.
En dessous, des pacmans et des fantômes trouvés sur le net pour aller avec le Vintage.



Ici le spectacle de Slava, où nous sommes allés le 31 décembre. En haut il y a des flyers dans la pochette à gauche et les tickets dans la pochette violette et blanche à droite. J'ai découpé tout ce que j'ai pu trouver sur lui, mais c'est souvent la même photo qui revient. En même temps la répétition a un côté sympa. Peu de photos car on n'avait pas le droit d'en prendre, sauf à la toute fin, une fois que c'était fini et que les clowns s'attardaient. Sur la demi page, des confettis du spectacle.


Ici les coupures de journaux sur la neige à Lyon. Et surtout  notre fameux bonhomme de neige. J'explique: il a neigé et nous avons une terrasse en lattes qui donne donc sur la terrasse du dessous. Comme je ne voulais pas que la neige fonde et fasse des stalactites au dessus de la tête des voisins du dessous, on a entrepris de déneiger. Et pour se débarrasser de la neige on l'a mise dans la douche. Vu le gros tas que ça a donné on a fait un bonhomme de neige d'intérieur. On s'est bien marrés, et ça faisait super longtemps que je voulais en faire un.  Du coup on a trouvé ça marrant de faire une page avec une typo de comic d'horreur, genre Martin Mystère ou les Contes de la Crypte.

Voilà, 2010 était bien rempli.
En ce moment je fais 2011. J'en suis en avril. J'ai plus d'un an de retard. La prochaine fois je vous montre comment je m'en sors avec toute ma paperasse.

Album de la Danse

Cette semaine je n'ai pas chômé, scrapement parlant. J'ai arrêté de faire des pages, car j'ai terminé les photos que j'avais fait imprimer. En attendant une nouvelle promo pour en commander d'autres, je fais les finitions des albums précédents. Il faut aussi que je fasse une sélection et un nettoyage en règle de nouvelles photos.

J'avais un problème, à savoir que j'ai relié des albums il y a un moment, en n'ayant pas de carton assez rigide pour les couvertures. Ça m'embêtait, et même si je ne reviendrais pas dessus, j'avais besoin de matériaux solides mais perçables pour les nouveaux albums. J'ai fait de la récup au boulot. Des grandes plaques de carton fort, et surtout, des panneaux en plastique super léger mais super résistant:


La reliure me donne des sueurs froides. La machine que j'ai est très chouette. J'avais eu du mal à l'époque à trouver un appareil pas ruineux et facile à utiliser. Le fait que la notice et les vidéos soient en anglais, nécessite de ma part d'être parfaitement concentrée lorsque je m'y attaque. On a vite fait de percer le mauvais côté, ou de travers et de se rater sur la reliure. Donc j'attends le moment où je suis motivée pour le faire.

J'ai donc finalisé l'album du défilé de la Biennale de la Danse. Le scrap en soi est archisimpliste. Je suis surtout très contente des éléments qui décorent la couverture. En premier, le mot rose, découpé dans le 20 Minutes, dans une pub quelconque. Puis les éléments en plastique. Leur point commun? Je les ai tous trouvés dans la rue. La ballerine de Barbie était la première. J'étais ravie!! Une ballerine de Barbie pour un évènement de danse dont le thème était La Vie en Rose! Juste parfait. Ensuite j'ai trouvé le petit peigne et le Barbapapa.


A l'intérieur il y a une petite astuce que j'aime bien pour insérer des livrets (ici le programme) autrement qu'en faisant une pochette et surtout sans abîmer le livret: la languette horizontale.


Quelques exemples de pages:




La petite baguette magique au dessus du mot encore, c'est un petit bracelet à mémoire de forme, trouvé par terre lui aussi ^^

J'y ai joint un petit message attrapé lors du défilé: ils donnaient au hasard des petits flacons avec des messages enroulés, type une lettre à la mer ou biscuits chinois. J'avais envie de l'inclure dans le scrap.


Et aussi, à chaque fois qu'on assiste à quelque chose où on lance des confettis, j'essaie d'en récupérer quelques uns. J'aime bien avoir des confettis des différentes fêtes, conservés dans de petites pochettes, type échantillons.


C'est toujours très satisfaisant lorsqu'un projet est terminé.

dimanche 3 juin 2012

Cinéma

Je n'ai pas été très bavarde sur les derniers films vus, et pourtant j'en ai vu un paquet. mais j'ai encore du mal  avec la prise en main du blog, et comme chaque post me prend un temps phénoménal, je ne m'y colle pas régulièrement. Ceci dit j'en ai marre d'y passer des heures pendant les week ends!! Bref
En vrac: 
Dark Shadows: un Tim Burton des grands jours, avec du gothique dans un univers pop et coloré. Une galerie de personnages très chouette, du plaisir à retrouver Michelle Pfeiffer. Un joli conte avec toujours cet humour décalé, des décors magnifiques, des costumes très beaux. Je m'attendais à être déçue, en fait non. J'adorerais avoir le parapluie de Johnny Depp. C'est le même que les vampires dans l'Etrange Noël de Mr Jack.



Indian Palace: où comment des retraités anglais trouvent une seconde jeunesse dans un hôtel en Inde qui se fait fort d'accueillir les personnes âgées. Une très belle galerie de portraits, avec des personnalités variées, et des acteurs qui jouent très bien. Le film pose quelques questions quand à la vie des personnes âgées ou veuves dans notre société. Il donne aussi une envie folle d'aller en Inde, même si on sent qu'elle est édulcorée.

Moonrise Kingdom: ça m'étonne toujours d'aller au ciné voir des films du festival de Cannes. Ceci dit j'en avais entendu tellement de bien, et la distribution est si chouette que je n'ai pas beaucoup hésité. Au final ça donne un conte comme un roman photo. Les images sont très belles et très travaillées. Tellement travaillées, que la vie ne se voit pas. Même quand les personnages bougent, on dirait qu'on a tiré sur des languettes dans un livre en relief. Et quand ils parlent, on dirait qu'ils ont été enregistrés, tant ils sont inexpressifs (sauf Edward Norton, qui à force de paumer ses scouts fait très bien la tête du grand naïf angoissé). Du coup ça ne donne pas l'impression de voir un film. Du même auteur j'avais vu Fantastic Mr Fox, et ce film donne la même impression de faux et de théâtralité. Ceci dit le film est très mignon, décalé, un peu magique, surtout les scènes avec les masques d'animaux. Le passage avec le déluge de Noé pour le coup n'est pas du tout décalé dans tout ça, et les techniques utilisées pour les effets spéciaux de la pièce sont géniales. Malgré tout on s'attache à presque tout le monde. La bande son est très chouette, Françoise Hardy mise à part, avec beaucoup de morceaux de country de Hank Williams. Il persiste une certaine nostalgie de cette époque. J'ai lu quelque part que le film fait penser à l’Amérique de Norman Rockwell, et que Edward Norton a tout à fait la tête de l'américain des années 60. C'est vrai! Un joli film, très drôle, pour les esprits un peu ouverts. J'aurais cependant apprécié qu'on ne tue pas le chien.. j'ai tremblé pour le chat pendant tout le film déjà!!


Prometheus: attendu par les fans comme un chef d'oeuvre et au final il semble avoir déçu les gens. Pour ma part, je ne me posais pas de questions depuis Alien, mais maintenant je m'en pose plein. Le film est très bien fait, esthétique, de chouettes effets. Ensuite heureusement qu'il y a Noomi Rapace et Michael Fassbender. les autres sont inutiles et il y en a la moitié à laquelle on n'a pas fait atention. Ensuite ça ne fait absolument pas peur. Seule une scène est choc, et encore plus parce qu'elle est stressante au niveau du temps que par l'horreur elle même. Et j'aurais bien voulu avoir un peu peur quand même. Ceci dit j'ai bien aimé, mais j'espère avoir des éclaircissements un jour ou l'autre.



Je te promets: un film sentimental basé sur l'histoire vraie d'un couple dont la femme a perdu la mémoire sur les années où elle a connu son mari, suite à un accident de voiture. Le combat de ce mec largué face à une femme qu'il ne reconnaît plus, et elle coincée dans une vie dans laquelle elle ne se retrouve pas. Très chouette. Ça n'est absolument pas une comédie, et il m'a parlé car c'est quasiment ce qu'ont vécu mes parents, le handicap en moins. Ensuite, la bande annonce ne l'aborde pas, mais en plus de ne pas se souvenir de son mari, la femme redevient la gosse de bourges qu'elle était avant d'être la bobo qu'à connu son mari. Gros clash de classes sociales. J'ai beaucoup aimé.

Men In Black 3: J'ai beaucoup aimé. On voit des tas d'Aliens. Les années 60 sont géniales. Le fait que Will Smith se penche sur la morosité de K, il fait moins le comique qu'avant, et les relations entre personnages sont plus profondes et on sent plus l'alchimie entre les deux. La chute en 3D = top! J'ai adoré le palmipikouze.

Nouveau Départ: j'adore les histoires sur les nouvelles opportunités, les changements de vie, le fait de saisir sa chance, d'oser des choses nouvelles, de tout plaquer. J'ai adoré celui-ci. Même si très romancé, il s'agit encore d'une histoire vraie. Du gars en deuil qui achète un zoo en plein déclin pour y vivre. Très joli film!

The Avengers: vu deux fois. J'adore!! J'adore surtout le méchant!! Tout y est: action, humour, tensions, loyauté, mégalomanie, super effets spéciaux, rebondissements. Le parfait cocktail.


Marché de la Mode Vintage

Hier nous avons de nouveau affronté la canicule et le soleil pour aller au Salon Vintage. Hélas, auparavant il était au Marché Gare soit à 5 minutes de la maison. Mais depuis qu'on vit là, il a été déplacé dans le 7° arrondissement. Rien que pour m'embêter.
Je voulais y aller cette année, notamment pour les airstreams, les caravanes américaines argentées.
Le salon a encore investi un lieu atypique, l'ancienne usine Brossette. C'était gigantesque!! Des milliers de vêtements, des créateurs, du mobilier, des jouets, des luminaires, des voitures et des deux roues. Des disques, des cassettes, des polaroïds, des patins à roulettes. A chaque fois c'est la super nostalgie. On y a croisé des popples, des kikis, des alf.. j'ai trouvé la cousine de ma super télé bleue, à savoir la télé orange. De manière générale tout était orange.



En ce moment en plus je suis prise d'une énorme nostalgie de mon enfance, et je me rends compte que des tas d'affaires à moi ont disparu. Je suis dégoûtée.. il y a des tas de choses que j'adorais par dessus tout et qui ont disparu.. ainsi ma télé, la boîte à secrets, mes livres de contes, le cube à photos, ma panthère rose lampe, l'affiche de la Belle et le Clochard, le singe en bois que m'avait fabriqué papa etc etc.. Alors j'ai vraiment le cafard quand je tombe sur des cousins d'affaires à moi, et je serais capable d'y mettre des sous si j'en avais.
On est revenus avec deux choses pas vintage.. un t-shirt marrant et un livre sur le design publicitaire. Et des dizaines de photos. Et le nouveau sac collector.


Safari de Peaugres

Au vu de l'amélioration du temps et au retour provisoire de mon Chéri, nous avons décidé d'aller au Safari de Peaugres vendredi. On avait l'avantage du jour de semaine, donc pas grand monde, du temps agréable, du fait que ça ne soit qu'à 45 min de Lyon. On y est allés avec la crème solaire, le pique nique, l'itinéraire Mappy..
Premier bon point, c'est très bien indiqué sur la route.
Deuxième bon point, on était vraiment peu nombreux. Il y avait 10 voitures sur le parking à tout casser. Sont arrivées deux classes de primaire, mais les enfants se sont fait diriger au pas de charge par les profs et finalement n'étaient quasiment jamais devant les animaux. Il y a beaucoup d'espaces de jeux pédagogiques et de cabanes à escalader pour les petits.

Nous avons commencé par la visite à pied car à 11h30 avait lieu le repas des loutres, animal que j'aime tout particulièrement. Quand elles nous ont vu elles se sont mises à siffler comme des perdues. Dès qu'elles voyaient un humain elles étaient déchaînées. On a attendu un quart d'heure avec elles, et avons assisté au repas. C'était génial! C'est un animal mignon, joueur et attachant, et de les voir plonger pour attraper les poissons et mâchouiller tout ça avec bonheur, c'était vraiment top. En plus nous étions seuls!



Tout le parc est extra. Les animaux pour la plupart ont beaucoup de place et le parc compte de nombreuses naissances. On a d'ailleurs vu deux chevreaux de 2 minutes. Nous avons eu la surprise de pouvoir entrer dans deux enclos. Celui des perroquets, et celui des lémuriens. Une vraie immersion parmi eux, qui la plupart du temps nous ignorent. On a été surpris de voir que ça n'a pas l'air très surveillé. Connaissant la bêtise, pour rester polie, de l'espèce humaine, j'espère que c'est bourré de caméras, parce que faire confiance aux humains, c'est la dernière chose à faire. Ils ont indiqué notamment que si un lémurien est touché par un humain il se mutilera!! On a trouvé ça risqué du coup de laisser les gens s'approcher. J'espère que les gens font attention.

On y est restés des heures, on a même fait certaines parties deux fois. J'ai eu des rencontres du troisième type avec deux sortes de singes, animal que pourtant je n'affectionnais pas, mais là, c'était trop génial. Nous avons vu les deux bébés tigres de 6 mois jouer avec leur mère. C'est extra. C'est très bien fait car on peut voir les fauves depuis une passerelle et depuis un tunnel vitré aussi.



Le parc étant dans les bois, l'air reste frais et le soleil ne tape pas. Ceci dit, en voyant nager les otaries et les manchots, on aurait bien fait trempette avec eux. Et là c'est pareil, on peut s'approcher de près et les voir en surface et sous l'eau. C'est génial!

Et en partant, nous avons fait le circuit en voiture. Deux problèmes avec la voiture: ils vendent un guide vraiment pas cher en CD; nous n'avons pas de lecteur CD.. Nous n'avons pas non plus la clim, et montant dedans après qu'elle ait passé la journée en plein soleil, nous avons grillé pendant le safari voiture.
Nous avons été étonnés que beaucoup d'animaux dorment au bord de la route. Tant mieux pour nous! La visite est découpée en 3 parties, Afrique, Amérique du Nord et Asie. "En Amérique" nous avons croisé de nombreux ours, et n'avons pas fait les malins quand il a fallu passer en voiture à même pas 1m d'eux. C'est très impressionnant! Et c'est fantastique en même temps! Et nous étions seuls pendant tout le circuit.
La journée n'aurait pas pu être meilleure!
On a ramené pas moins de 650 photos. C'est la première fois que j'use toute la batterie de l'appareil en un jour.
Un parc vraiment fantastique, à faire et à refaire!

On en a fait un album photo picasa.