samedi 26 mai 2012

Opéra

Il y a deux semaines, l'Opéra de Lyon faisait journées portes ouvertes. On a mis tellement de temps à se motiver à sortir que nous nous y sommes rendus un peu tard. C'était sans compter que ce n'était pas du tout ce à quoi on s'attendait. Bêtement on pensait qu'on allait pouvoir se balader librement.. un parcours réduit certes, mais libre. Non. Dehors il y avait trois files.. pour visiter le dessous, la grande salle et le dessus.. Nous avons fait la queue pour la grande salle. Nous savions qu'il y avait des ateliers pour lesquels il fallait s'inscrire mais comme ça ne nous intéressait pas de participer nous voulions juste visiter. C'était sans compter que la visite aussi était participative. Nous n'avons eu le temps de rien faire au final. On a attendu au moins 20 minutes dehors avant d'entrer. Là il a fallu s'installer et ils ont essayé pendant une demi heure de nous faire chanter Au Clair de la Lune, sur différents tons, en tapant des mains, en canon.. Mon Chéri était furax.. on a fini par se sauver. Moralité on s'est retrouvés dehors.. il aurait encore fallu se coltiner une queue pas possible pour se retrouver encore dans un traquenard.. on s'est sauvés. C'est dommage de n'avoir pas prévu un parcours déambulatoire pour les simples curieux. Moralité on n'a rien vu. J'ai quand même au moins pu montrer la grande salle à mon Chéri. On dirait un vaisseau alien. Je trouve ça surprenant vu que la plupart du bâtiment est très classique avec statues et dorures. Enfin si l'idée était de nous montrer que l'Opéra est accessible à tous, ça ne nous a pas convaincus :D


Nuit des Musées

Le weekend dernier c'était la nuit des musées. Dans l'ordre, il y a un mois des étudiantes sont venues à la boîte récupérer des galons pour une expo sur les costumes historiques. Elles ont adoré l'usine et sont repartis chargées de trésors. Passionnées par leur sujet elles nous ont parlé de la façon de faire des galons chez les romains.
Ainsi le weekend dernier j'hésitais entre plusieurs musées pour la Nuit des Musées. Curieuse de ces fameux galons romains j'ai décidé d'aller voir les filles.
Idée folle: je suis passée par l'Office de Tourisme de Bellecour, où rien de chez RIEN n'indiquait la nuit des musées. J'y allais pour récupérer des flyers pour le scrap.. tout ce qu'ils m'ont donné c'est un vieux polycopié noir et blanc.. c'est scandaleux! Cet office de tourisme ne sert à rien!!
Truc à savoir, quand vous prenez le funiculaire pour aller au Musée Gallo Romain : quand bien même le plan TCL vous annonce qu'il faut prendre celui de St Just et descendre au terminus C'EST FAUX!! Il faut prendre celui de Fourvière et descendre au terminus. Donc je me suis perdue. Heureusement qu'il ne pleuvait pas. Maintenant je le saurais.
Ainsi le musée.. à l'entrée ils distribuaient des couronnes en carton, et on pouvait prendre un ticket pour se faire prendre en photo par des étudiants, ou se faire coiffer à la romaine. J'ai attendu un moment et me suis fait coiffer à la romaine. Le plus drôle c'est qu'on m'a mis dans les cheveux un galon du boulot. Ce sont les étudiantes de l'Atelier du Griffon qui coiffaient. Elles sont spécialisées dans la coiffure artistique et historique. Ça doit donner un métier passionnant.



Il y avait un stand avec les différentes plantes qui servaient de base pour les textiles, pour la teinture, et l'installation de l'ancienne façon de tisser. La jeune fille en photo tient un galon fait à la romaine, et ce qu'elle a autour de la taille c'est un galon du boulot ;)
Un défilé était prévu, mais un peu tard, et vivant dans un quartier qui devient un peu glauque à la tombée de la nuit, j'aime bien rentrer tôt.

En partant j'ai fait quelques photos de la vue..




Lyon Geek Show

Pour Lola, qui le réclame, la Convention Geek de la semaine dernière. Mais avant, Arte a passé récemment un documentaire intitulé La Revanche des Geeks. C'était intéressant et instructif. De manière générale, dans les écoles des sociétés du nord, on a toujours préféré être la chef des pompomgirls ou le quaterback de l'équipe, et d'ailleurs la plupart des teen movie l'encourageait, et il ne fallait surtout pas être le binoclar de service, le fan de bd, le rôliste, le gamer.. toujours laissés pour compte, les asociaux, ceux qu'on fuit. Or aujourd'hui qui gouverne le monde? Les Bill Gates et les Mark Zuckerberg. Et ceux qui étaient écartés alors, sont devenus les gens à connaître. Or ils se sont soudés pendant tout ce temps en une communauté fermée avec des connaissances très pointues et c'est nous qui sommes mis à l'écart. En tous cas c'est un peu ce que j'ai ressenti à la Convention.



C'est que je suis larguée sur à peu près tout. Il y avait une conférence sur les jeux vidéos, sur le fait notamment que les anciens jeux soient toujours appréciés par les puristes, que les consoles nouvelles génération déçoivent par leurs limites, qu'on soit dans un nouveau système de financement où les fans participent à la création de produits qu'ils soutiennent.. Et bien c'était chaud à suivre car comme tout bon geek ils emploient des mots propres à eux, et il y a une phrase entière que je n'ai pas comprise. En fait c'est une communauté qui a développé son propre langage.
Pour revenir au reportage de Arte, je proteste contre une donnée: ils parlaient des geeks dans les séries ou au ciné, notamment Jerry Steiner dans Parker Lewis, pour ne citer que lui. Mais alors il faudra m'expliquer pourquoi Screech de Sauvé par le Gong a été cité lui aussi. Aussi bien Jerry avait des connaissances et était inventeur, autant Screech était un imbécile heureux, l'idiot du village. Faudrait pas croire que tous les rejetés sont des geeks non plus, sans quoi j'en serais une ^^ 
Je regrette du coup de me sentir écartée de cet univers.. j'ai déjà vécu ça par exemple chez Games Workshop, qui vendent les univers Warhammer.. se faire limite assassiner par le vendeur parce qu'on a écorché un mot, ou les entendre rire parce que pendant une partie un des mecs a voulu faire un sort de feu sur je sais pas quel bonhomme, "quelle hérésie"!!



Pour en terminer avec tout ça, le reportage parlait de la série Big Bang Théory.. la série soit disant des geeks pour les geeks. Et dans le reportage une des geek disait qu'elle était étonnée que sa famille regarde la série et en rie.. parce qu'elle pensait qu'ils ne comprendraient rien, jusqu'à ce qu'elle s'aperçoivent qu'ils ne rient pas parce que c'est drôle mais qu'ils se moquent des protagonistes. Par curiosité j'en ai regardé deux ou trois.. je ne sais pas quelle était la volonté de départ de cette série. Mais je trouve qu'elle est hypercaricaturale. Déjà les rires enregistrés ça serait bon d'oublier. Ensuite le pitch "ça donne quoi quand on lâche une jolie fille chez les nerds?" je vois pas en quoi ça change des teens movies.. enfin vous vous souvenez que dans les films d'avant il y avait toujours celui qu'on appelait "le black de service"? Celui qui disait des phrases pas drôles, sur un ton faux et en décalage total avec la discussion ou l'action. Et bien j'ai l'impression que BBT est un florilège de dialogues de blacks de service. C'est trop dommage. Y'avait pourtant moyen de faire quelque chose de subtil et de vraiment initiatique sur leur univers. Enfin je critique mais j'en ai vu très peu. 



Bref.. donc je vous ai mis quelques photos de la Convention. Je suis repartie heureuse, j'ai vu Vador. C'est tout ce que je voulais. Ceci dit je l'ai vu faire une danse super débile.. j'ai hésité à le filmer, mais c'est trop sacrilège, je préfère essayer d'oublier.



Il y avait deux salles de jeux vidéos pleines à craquer, plusieurs assoc de jeux de société. On a fait une partie de King of Tokyo que j'ai adoré!! Surtout parce que j'avais le plus beau monstre. C'est un jeu où on incarne plein de monstres géants qui se battent pour Tokyo. Ça se joue aux dés et on se met des grosses baffes. J'adorerais le prendre pour nous, mais jouer à 2 a l'air compliqué, il faut créer un perso fictif d'après ce que j'ai lu. Il y avait deux trois stands d'objets, de jeux et de vidéos (le monsieur avait amené le coffret de la petite maison dans la prairie ---> tu sors!!). Un stand d'objets Star Wars, une team qui exposait ses magnifiques maquettes de vaisseaux. Sur l'estrade il y avait des animations, mais j'avoue que je n'ai pas suivi.
Dans l'ensemble pour les aficionados ça avait l'air très bien. Il y a deux cosplayeuses que j'aurais aimé photographier.. Lara Croft et une que je ne connais pas mais qui était magnifique. Mais elles faisaient bande à part :(

*dans les libellés je coche "Lyon" pour différencier ce que je vis ici et ce que je vivrais dans le sud, mais j'insiste sur le fait que c'était à VILLEURBANNE!! Quoi? Oui ça s'appelle Lyon Geek Show... Bref!

Dernier Cosplay

Récemment en me baladant à la part Dieu j'ai eu la surprise de voir une affiche gigantesque au niveau de la fontaine:


Première fois que je vois ça à la Part Dieu, et la com est super belle. Or je suis abonnée à la newsletter de la Part Dieu, j'en ai même reçu une le lendemain.. qui n'annonçait aucun cosplay (???)
Bref, nous y sommes allés, c'est toujours chouette à voir même quand on ne connaît pas les mangas. Pour le coup nous n'en avons reconnu que deux, les deux garçons. Le premier, du jeu Little Big Planet était très mignon, car le cou n'étant pas articulé, il avait besoin d'aide pour arriver par l'escalator, puis monter et descendre de l'estrade.
Le hall de la tour oxygène s'est bien prêté à l'animation. On était placés juste en face de l'escalator, derrière un photographe volumineux, mais on a quand même bien profité du show.
Certains costumes étaient très impressionnants, notamment la fille avec le plateau à thé. Incroyable!! J'admire toujours le courage et le travail de ces fans, et c'est toujours un chouette moment.
C'est très bien que la librairie Glénat fasse ce genre d'évènement. C'est désormais la seule librairie BD qui vaille le coup dans le centre commercial depuis que le regretté Album a fermé. Ils participent depuis longtemps aux manifestations mangas.. j'ai le souvenir de Baka Manga il y a des lustres, dont le concours de dessin était récompensé par Glénat. Ici plein de photos officielles et des vidéos.




lundi 21 mai 2012

Anonymous

Ici je parlerai souvent de films vus ou revus. Mais pour le premier du blog je tenais à ce que ça soit Anonymous, même s'il est sorti il y a déjà 4 mois. J'ai adoré ce film qui est une pure merveille et qui est complètement passé inaperçu. C'est un tort. 

Pour commencer le film part de l'idée de départ "et si Shakespeare était un imposteur?". Apparemment c'est une thèse très sérieuse qui voudrait que des historiens aient révélé que Shakespeare n'aurait jamais rien écrit, ni même jamais voyagé et que tous ses écrits qui l'ont élevé au rang de légende aient été d'un autre resté dans l'ombre. Ça fait un scénario passionnant! D'une simple histoire d'imposture, ils ont réussi à faire quelque chose de complexe et formidablement bien construit, tout en restant fluide malgré les époques qui se croisent. On peut facilement me perdre, mais là j'ai tenu hypnotisée jusqu'à la fin.

Ensuite, c'est un Roland Emmerich. Il est souvent moqué car il démolit tout dans ses films. Il a tout pété dans Independance Day, sous couvert de patriotisme guimauve, tout congelé dans Le Jour d'Après et tout re-pété dans 2012, qui n'est à voir que pour ses effets spéciaux, mais dont le scénario est affligeant. Et pourtant, on peut se moquer, il n'empêche que pour moi en tous cas, Independance Day sera un grand souvenir de cinéma et que j'adore Le Jour d'Après. Il a signé avec Anonymous son film le mieux construit, le plus subtil, le plus poétique, le plus révoltant, et le plus passé inaperçu.

Enfin, parce que lui aussi souffre peut être de mauvaise réputation, il faut le voir pour Rhys Ifans. Rhys Ifans c'est malheureusement le gars en slip dans Coup de Foudre à Notting Hill. Tout le monde le visualise. Or c'est aussi l'excellent James Hook dans la série fantastique Neverland. En fait j'ai été quasiment hantée par ce type pendant toutes les fêtes de Noël car je le voyais partout, dans Harry Potter, dans Nanny Mc Phee, quand je recherchais des vieux films que j'avais aimé (Twin Town).. Et dans Anonymous il est fantastique. A tel point que le battage sur l'Oscar de Dujardin m'a grandement saoulée, tant j'aurais voulu que Rhys Ifans le gagne.

Pour toutes ces raisons je voulais que Anonymous soit le premier sur le blog.

dimanche 20 mai 2012

Très bon Anniversaire

Aujourd'hui ma petite puce fête ses 13 ans! J'en suis complètement folle (au grand dam de mon chéri qui doit subir nos discussions décousues et mes faiblesses pour ses caprices, ou sa senilité).

Aussi pour fêter ce grand jour, en exclu, la vidéo du chat qui a le hoquet.

video

vendredi 18 mai 2012

La trouille

Dès que j'y pense, ça me fout la trouille. Cette saleté d'Insidious!! Ils sont rares les films qui m'ont autant collé la trouille, mais celui-là bat des records dans la durée de l'effet kiss cool, vu que ça va faire un an que je l'ai vu et que j'y pense à chaque fois que je me lève la nuit, à chaque fois que je passe devant la penderie que mon Chéri aura eu la délicatesse de laisser ouverte. Et là d'être toute seule, ça n'arrange pas les choses!! Qui va se lever pour voir quand il y aura des bruits, hein?


Et puis quelle idée d'aller chercher des images pareilles le soir aussi!!

Mes Trésors

Pour clarifier un peu les choses, je me revendique comme scrappeuse mais je suis bien consciente d'être une profane. J'ai des amis qui sautent au plafond quand je leur explique certaines de mes méthodes, peu orthodoxes. Je refuse de me ruiner en choses que l'on peut remplacer. J'ai commencé avec un kit Toga. Je faisais des albums, des pages sur des choses isolées, mais très vite ça ne m'a pas suffit. Si je vais visiter une ville je n'ai pas envie de ne faire qu'une page sur elle. Ni de faire tout un album! En fait, ce que j'aime dans le scrap c'est le côté carnet de bord. Et ça, j'en ai tenu toute ma vie. Avec mes anciens petits copains, je gardais tous les souvenirs, comme les tickets de caisse, les entrées au musée, des bricoles et d'autres.. j'appelais ça les "archives de psychopathe" parce que je remplissais des cahiers et que ça me faisait beaucoup penser au tueur de Se7en. (quand je disais que j'avais un scrap peu orthodoxe). Là je suis avec un Chéri et c'est le bon, alors j'ai tout balancé et je soigne mieux la compilation des souvenirs. On voit pas mal sur les blogs en ce moment des filles qui remplissent des sortes d'albums à pochettes de collectionneur de cartes téléphoniques (et là j'ai perdu les plus jeunes ^^) Et bien je fais un peu ça, mais d'une autre façon.

A chaque sortie on ramène 200 photos et tout un tas de papiers (tickets, prospectus etc..) Ensuite je découpe les journaux gratuits avant et après l'évènement. Parfois je trouve des éléments bien plus tard. Comme j'ai un an de retard pour l'heure, j'ai bien le temps de tout compiler. Ceci étant dit, c'est envahissant, et c'est un vrai soulagement d'utiliser les vieux trucs qui dorment et de voir les piles diminuer. J'ai toujours été papivore, et le scrap était fait pour moi.
D'autant qu'en ce moment c'est un peu ça l'idée, vu qu'on envisage de déménager, je n'ai pas le courage d'embarquer tout ce boxon. Du coup je mets un grand coup sur le scrap pour bien avancer et emporter du produit fini si possible.
En général je fais imprimer les photos sur le web par paquets de 200, c'est plus avantageux. D'ailleurs il faudrait déjà que je commence à les trier, d'autant que j'arrive à Comic-con/Japan Expo de Paris l'an passé et que j'aimerais faire un album encore.. là bas j'ai passé mon temps à récupérer des centaines de choses. La caverne d'ali baba. Des flyers de tout côtés, des distributions d'images, de choses à manger, de tickets en tout genre. Et puis les japonais ont du génie dans la mise en page et le packaging et la moindre chose est trop belle. J'ai ramassé des tas de trucs par terre aussi.

C'est ma grande spécialité: ramasser les trucs par terre. J'espère qu'en quittant la ville et en allant à la campagne je trouverais toujours autant de chouettes choses. J'ai fait un tag sur les trucs trouvés au sol pour vous montrer au fur et à mesure les super trucs sur lesquels je tombe.

En attendant, une petite photo des archives, qui comprennent les souvenirs de ce qu'on a fait, les articles de journaux, des articles sur des choses qu'on n'a pas encore faites mais qu'on pourrait, des images découpées dans les magazines car elles ont du potentiel, des pochettes d'autocollants, ou de bricoles, et une boîte remplie de petits éléments: comme des billets de monopoly, des couverts en plastique transparents, des papiers d'emballage, des échantillons de fils, ou de tissus, des plumes, des fleurs séchées, des cartes postales, des emballages de bonbons, des vieux négatifs photo, des étiquettes de vêtements, des cartes de visite, des étiquettes cadeaux, des sachets en plastique du style de ceux dans lesquels on achète les perles, des boutons (trouvés par terre), des images que les supermarchés donnent à la caisse.

D'ailleurs, bon à savoir: ils donnent aussi des albums avec des pochettes à réutiliser!




Album de Noël

On a la chance d'avoir le train Coca Cola du père Noël qui s'arrête chaque année à deux pas de la maison. C'est le moment de faire des tas de photos et de se régaler à scraper, car Noël doit être le thème pour lequel on trouve le plus de matériel, et est la période de l'année que je préfère.
J'ai terminé cet album récemment (comment ça "en retard"??). Un grand moment d'angoisse au moment de relier, des fois que je calcule mal un truc et que troue de travers ou du mauvais côté.. Il y a 46 pages, le format est 21x21 (du A4 recoupé). J'en suis plutôt fière.
Comme d'habitude, un peu de récup, même si j'ai quand même utilisé pas mal de matériel neuf.

Par contre, j'ai vu sur d'autres blogs les gens décliner les références des choses utilisées.. pour ma part je ne m'y connais pas suffisamment pour connaître les marques. J'aime surtout la marque Toga, et aussi Artemio. Pour les papiers je fonctionne au coup de coeur et je ne retiens pas forcément les marques. Le papier de fond, c'est du bristol acheté chez Auchan.






Les flocons blancs indiquent les endroits où il y a de la récup ou du détournement.
  • Première ligne, le sapin vert a été acheté à Côté Maison, dans un rayon étiquettes cadeaux. Le nounours vient d'un stand de Atilolou. Les rubans sont des échantillons que mon patron avait mis à la poubelle. Le calendrier a été fait sur word et imprimé sur un bout de canson.
  • Sur la deuxième ligne, l'image de fond avec les bus c'est une pub des transports en commun de ma ville pour souhaiter de Joyeuses Fêtes. Le titre a été imprimé sur un bout de calque. "Embarquement immédiat" a été fait à l'ordi, comme tous les titres. Le papier musique est une authentique partition d'un truc que j'ai récupéré il y a plus de 10 ans sur une poubelle. Je l'ai vieilli avec du thé. Le "M" de Musique est en réalité un "W".
  • Sur la troisième ligne, le papier vert est un fond de packaging d'attaches parisiennes (Toga je crois). La lettre au père Noël a été trouvée dans google images.
  • Sur la quatrième ligne les timbres ont été imprimés depuis le net, et les cachets de la poste c'est de la récup. Les rondelles métalliques ont été récupérées au boulot, et le cadre de montre a été ramassé sur les rails du tramway.
  • Ligne cinq, une véritable ancienne pochette d'aiguilles à coudre, et deux cartes de boutons vintage. Vraies étiquettes de lavage (sur les accessoires Ikéa les étiquettes font 20 cm, chouettes à récupérer). Petits ciseaux de couture qui viennent d'un set pour enfants. Carte de fils métal récupérée au boulot.
  • Sixième ligne: pas de récup, juste la fierté d'avoir vu le Père Noël en vrai ;)


Astuce pour gabarits

Les loisirs créatifs étant une passion assez onéreuse, ceci combiné aux préoccupations écologiques et économiques de notre époque, j'essaie de faire un maximum de récup. Je ne garde pas de choses des années durant en me disant que ça peut servir un jour, mais il  a des choses que je conserve car je sais déjà leur utilité.
Lorsqu'on a des livres avec des modèles de couture, on est confrontés à plusieurs problèmes pour copier les gabarits. Premièrement, les livres étant rarement montés sur spirale, il faut les écarteler pour les scanner ou les photocopier, avec toujours une zone plus sombre au niveau de la reliure. Certains tiennent à leurs bouquins, et ne veulent pas les abîmer.
Ensuite, les éditeurs ne réfléchissent pas très loin, et mettent de grandes zones de couleurs inappropriées. Résultat, lorsqu'on photocopie on se retrouve avec une page toute noire: déjà c'est salissant et ça use de l'encre inutilement. De plus les annotations sont moins lisibles. Ou alors on scanne et ensuite il faut tout retoucher. Certains poussent même le vice jusqu'à faire des tracés blancs sur fond coloré!! (ceci dit le livre est génial!!)


On pourrait utiliser du papier calque, et après avoir reporté les découpes sur du papier fort, gommer le calque et le réutiliser. Or j'adore le papier calque, que je considère comme un matériau noble, par conséquent j'essaie de l'économiser.
Non moi j'utilise le papier de protection des étiquettes. Ça n'est pas une chose à laquelle tout le monde a accès, mais j'ai la chance d'en récupérer des tas au boulot. Il y a un côté glacé sur lequel il est impossible d'écrire même au stylo bille, mais le verso accroche. Je m'en sers donc de papier calque, que je découpe ensuite pour le reporter sur du bristol, du papier fort (ici de vieilles pochettes en carton).. on peut même pousser le vice en récupérant les boîtes de céréales, purée, etc pour avoir du papier fort en faisant des économies.
Il faut ensuite bien conserver les éléments, bien identifiés, dans une enveloppe, accrochés ensemble avec un trombone. Ils peuvent resservir à l'infini.



Sommeil agité

Lorsque le printemps arrive, on a en ville un phénomène qu'on pourrait appeler les loups garous des beaux jours. Pour une raison mystérieuse, il y a toujours un abruti, pour rester polie, qui ressent le besoin irrépressible de vociférer au milieu de la nuit, et dans la rue de préférence. Je refuse de croire que c'est pour des raisons médicales, sinon on aurait le même phénomène en plein hiver, par conséquent j'en déduis que c'est exprès pour emmerder  les gens. Ça fait partie des choses qui ne me manqueront pas en ville.
Et pour couronner le tout, ce matin j'avais prévu de dormir tard, c'est pourquoi je m'étais couchée tard hier. Pour me faire réveiller par le technicien de la chaudière, qui ne devait faire mon étage que lundi!! Branle bas de combat, obligée d'ouvrir les volets et de s'habiller en quatrième vitesse.. c'était 7h55!! Il a bon dos le pont!



mercredi 16 mai 2012

Biche en Ville

Samedi dernier, en sortant, nous avons eu la surprise de voir une voiture avec des faux cils. On s'est rendu compte qu'il s'agissait de toute la rue! Les propriétaires ont eu la joie, non content de voir leur voiture maquillée, de devoir gratter le papier que la marque de cosmétique responsable de l'opération, avait judicieusement placé sur les pare brises, avant la pluie ^^ Ceci dit, j'aurais bien voulu qu'ils maquillent la nôtre, malheureusement bien au chaud dans son box. Ça aurait fait une jolie photo ;)




dimanche 13 mai 2012

En Mai, fais ce qu'il te plaît

Depuis un moment déjà, blogger me manque. Suite à changement radical de vie (chéri, appart, amis en partie..) j'ai supprimé mon ancien blog et mes écrits afin de tourner la page, voici plus de 2 ans. Et depuis ça me manque. J'ai bien essayé les réseaux sociaux, mais le format me dérange. Etant de nouveau à un carrefour de vie, je reprends la plume, en espérant m'y tenir autant qu'auparavant, et retrouver tout le sel de la blogosphère.